un nuage de poussières, 2010

 

 

Recueil de poèmes inspirés par des graffs urbains, anonyme. « Ce livre est destiné à voyager d’une personne à l’autre, d’un lieu public à un autre, de la main à la poubelle peut-être et le plus souvent probablement. Que son papier jaunisse d’âge ou gonfle d’eau de pluie, qu’il s’érode, qu’il s’abime, frotté par les mains d’inconnus, ou brûlé dans une déchetterie et destiné à une éventuelle utilité. Que la vie le marque, le perce et, finalement, le tue, comme nous tous, et comme les quelques personnages qui en parsèment les pages, de la vie de qui j’eus l’orgueil de donner un témoignage. Les peintures sont de multiples graffeurs, qu’il soit rendu hommage à ces artistes, et qu’ainsi, je l’espère, l’ensemble de l’édifice soit sauvé. » (dos de couverture)