PIND, une histoire de la scène punk en France (1976-2016), université de Tours

Projet de recherche PIND

Punk is not dead.

Une histoire de la scène punk en France (1976-2016)

 

PIND est un projet de recherche que suit la Fanzinothèque depuis 2016.

PIND ou l’acronyme de « Punk is not dead »

Le nom d’un projet de recherche consacré à l’histoire de la scène punk en France depuis 1976 jusqu’à nos jours..

Le programme, à travers des rencontres et la constitution d’archives, parle de musique et de musiciens, d’artistes et de visuels, de débrouilles et de moments de vie sur scène comme dans des squats, d’une création en résistance, à Caen, Rouen, Paris, Toulouse, Fumel, Bordeaux, Rennes, Montaigu, Lyon, Saint-Etienne… Il y est question des marges et de regards sur les autres. De vie, de poésie et du corps, des danses et des manches de guitare, des tatouages et des marques, des filles et des garçons, de la dope et des avenirs qui en meurent, de la jeunesse et de la vieillesse qui surprend toujours en creux ceux qui pensaient ne pas survive. Il y est question de 1977 et des années 1980, 1990, 2000, 2010, d’aujourd’hui et sans doute de demain..

Quelque chose d’essentiel piloté et mis en musique par des chercheur.se.s, des musicien.ne.s et des acteur.rice.s issu.e.s de la scène punk.

http://pind.univ-tours.fr/