Triple dose de punk ! Camera Silens, Les Thugs, Burning Heads : fanzines et univers visuel 1981-2021

Une installation à suivre en direct à La Fanzinothèque, en création jusqu’au 30 avril 2021, aux heures habituelles d’ouverture.

Affiche originale de l’exposition, coproduction Mickson / La Fanzinothèque

Présentation publique  :
Du vendredi 16 juillet au dimanche 22 août 2021
A La Fanzinothèque
Confort Moderne
185 rue du Faubourg du Pont Neuf
Poitiers
Du mercredi au samedi de midi à 18 h et les soirs d’événement au Confort Moderne
Entrée libre
Ici : l’événement Facebook

Triple dose de punk : une évocation fanzinesque et visuelle du punk français à travers les exemples de trois groupes emblématiques : Camera Silens (Bordeaux) – Les Thugs (Angers) – Burning Heads (Orléans) , trois groupes cruciaux auxquels des vétérans de la culture fanzine consacrent aujourd’hui des livres.

L’espace d’exposition donnera à voir des affiches, pochettes de disques, vidéos, vêtements, dessins, autocollants, badges, photographies, etc. et bien sûr des fanzines.

L’installation se veut participative, avec possibilité de mettre la main à la pâte dans la grande tradition du DIY punk.

Fanzine Le Légume du Jour, 1989

Souvent, lorsque paraît une interview ou une chronique, l’intégralité des paroles d’une chanson s’ajoute à la publication faite main, tapée franco à la machine, mise en page à la va-vite comme je te fais rentrer tout ça. Plus quelques lignes écrites à la main, direct sur la page, pour achever le sujet. En attendant tranquillement le passage à la postérité du photocopieur.”
Patrick Scarzello, auteur
in Camera Silens par Camera Silens (éd. Castor Music, 2020)


“Je me souviens d’un article écrit dans un fanzine local à propos d’un concert des Thugs, ça devait être en 1987. Cette chronique a été décisive pour moi, c’est le jour où j’ai compris quelque chose sur l’importance d’écrire ce qu’on vivait, de le faire sans faire le malin, mais sans non plus faire l’économie de son plaisir. J’ai réalisé qu’écrire était à notre portée – et qui si on le faisait bien, on changeait celui qui nous lit, même si c’est un ami et qu’on discute tout le temps avec lui.”
Virginie Despentes, écrivaine
in
Les Thugs Radical History (éd. Le Boulon, 2020)

« Je me souviens que Philippe Manœuvre, pendant les Transmusicales de Rennes (1993), dans le cadre de la soirée des « découvertes » à l’Ubu, un peu bourré visiblement, nous avait trouvé géniaux… Dommage qu’il ne l’ait pas écrit dans son canard. Les médias les plus importants pour nous, c’étaient les fanzines, comme Violence. »
Thomas, batteur des Burning Heads
in Hey You ! Une histoire orale des Burning Heads (éd. Metro Beach, 2020)

Préparation de l’exposition. Photo Ignacio Dansilio

Hommage à Gilles Bertin (Camera Silens), fanzine BRA, 2019

Les conférences et tables rondes en lien avec l’expo seront présentées à l’occasion de nos Universités d’été du fanzine, au Confort Moderne, le 20 août 2021.

En présence de :
Frank Frejnik, activiste des cultures punk
Patrick Scarzello, auteur de Camera Silens par Camera Silens (éd. Castor Astral)
Patrick Foulhoux, auteur de Les Thugs – Radical History (éd. Le Boulon)
Sam Guillerand, co-auteur de Hey You ! Une histoire orale des Burning Heads (éd. Metro Beach)
David Berrué, du label Euthanasie pour les vieux rockers
et de nombreux autres invités !


Illustration originale de Stéphane Blanquet, 1998

Suivi d’une conférence : « Fun ! Passion ! Energie !« , présentée par les membres du groupe Burning Heads

Sortie exclusive du fanzine Violence n°13 (été 2021) qui fera office de catalogue d’exposition – un beau souvenir collector.

Contact presse et partenariats :
guillaume@fanzino.org

Affiche Camera Silens (détail) par Euthanasie